6 astuces pour aménager votre jardin minimaliste

Un petit jardin discret dans un coin suffit pour rajouter du charme à votre maison. Ce petit espace vert constitue une fenêtre pour rester en contact avec la nature. Vous prendrez également du plaisir à entretenir vos plantes préférées. Pour profiter de tout ceci, rien de tel qu’un bon jardin minimaliste. Avec seulement quelques astuces, vous aurez un magnifique jardin chez vous.

Quels sont les contours d’un jardin minimaliste ?

Le concept de jardin minimaliste est une forme de culture de plantes variées sur un petit espace. Réalisé le plus souvent dans les maisons, il orne et aide à produire quelques plantes utiles. Le principal reste son caractère décoratif. En conséquence, vous pouvez y associer un mélange d’objets visant à mettre la culture plus en valeur.

Ce modèle de jardin permet essentiellement de disposer de belles plantes sans un gros effort d’entretien. Mais le secret réside dans la prise de certaines précautions d’une part. En plus de cette mesure, vous devrez sélectionner vos plantes d’autre part. Ainsi, vous parviendrez à créer un jardin typique au style minimaliste.

Quelles actions d’entretien sont indispensables pour un jardin minimaliste ?

Même minimaliste, votre jardin va nécessiter un petit entretien. Il est indispensable que vous veilliez à lui apporter ce peu de soins requis.

Nettoyer l’espace et tailler les plantes

L’une des exigences d’un jardin minimaliste est la propreté. Toutes les feuilles mortes et les quelques branches au sol doivent être régulièrement ramassées. Elles réduisent la beauté de tout ce mélange que vous aurez mis du temps à réaliser.

Cela participe à maintenir la constance tout comme le fait de tailler quelques végétaux de votre culture. Comme le ligustrum japonicum, certaines plantes sont taillées juste une fois dans l’année. Il vous revient également de tondre le gazon si vous en possédez. Le gravillon pour sa part a besoin d’être ratissé de temps à autre.

Fournir le substrat et l’eau

Les plantes expriment toutes des besoins en eau et en éléments nutritifs variés. Celles qui se retrouvent le plus souvent dans un jardin minimaliste sont d’une grande résistance. Elles parviennent à survivre même quand le sol est sec. Par contre, d’autres végétaux demandent beaucoup plus d’eau et d’un minimum de matières organiques.

C’est dans la préparation du sol qui va accueillir les plantes que vous allez anticiper sur l’apport à faire. Mais certains de vos végétaux peuvent rester dans des vases. Ces accessoires contemporains vont contenir du sable enrichi pour les nourrir.

Pour complètement échapper à l’arrosage, un dispositif d’irrigation vous sera indispensable. Un jardinier peut si nécessaire remplir ces missions pour vous.

Quelles sont les six astuces pour aménager votre jardin minimaliste ?

Prioriser des matériaux de qualité, modernes et sobres

L’organisation du jardin doit mélanger des plantes et des matériaux de construction. Vous allez engager de petits travaux pour aménager ce petit coin de verdure.

Les matières qui sont souvent utilisées rassemblent :

Vous devez les utiliser pour disposer vos plantes tout en créant des espaces pour vous promener ou installer des meubles. Ces éléments sont supposés dominer par rapport à la verdure. Cela implique que vous choisissiez l’emplacement et la forme à leur donner pour qu’ils s’adaptent au concept. Ce qui vous réussira, c’est de personnaliser au maximum cette structuration.

Opter pour des tracés géométriques

La forme globale du jardin dépend des tracés que vous effectuez dans la culture. Ils permettent de déterminer l’emplacement de tous les éléments de l’espace : les plantes, les cours d’eau, les allées et les lumières, mais aussi les meubles. Tout le moderne de ce concept ressort avec la régularité des formes des allées, des bassins et même des vases.

Les éléments imitent les rectangles et les carrés plus que les cercles. L’ameublement est aussi embarqué dans cette tendance qui se nourrit de la géométrie.

Apporter une lumière douce

La lumière rentre parmi les éléments que vous allez modifier pour modeler le jardin minimaliste. Si de jour le soleil assure l’éclairage, vous devez penser à installer des luminaires pour la nuit. Dans un cadre qui se veut relaxant, vous devez choisir des sources de lumière atténuées. La forme de vos lampes doit rester simple pour ne pas voler la vedette au jardin.

Il n’est pas exclu d’opter pour un style épuré ou raffiné. Toujours dans le but de valoriser le jardin, vous allez jouer sur la position des lumières. Les marches et les allées sont les points stratégiques où poser quelques-unes. Vous devrez définir si des lumières en hauteur sont nécessaires ou si l’éclairage au sol convient à créer la bonne ambiance.

Fiez-vous à votre goût pour la question des couleurs. Gardez à l’esprit que l’harmonie doit régner entre la lumière, les meubles, les matériaux et les plantes. Vous pouvez essayer des luminaires qui réchauffent (brasero) ou même celles encastrées.

Insérer quelques points d’eau

Votre petite verdure devient plus sublime quand un petit cours d’eau se trouve à proximité. L’ensemble donne un résultat plus stylé et séduisant. Lorsque vous engagerez les travaux, rapprochez votre culture de la piscine si vous en avez une. Par contre, si vous n’en disposez pas, créez une autre source d’eau.

Vous pourriez vous doter d’une fontaine. Cette dernière rendra le jardin plus vivant et moins inactif. Tout ceci est possible grâce à son eau toujours en mouvement. C’est une touche décorative qui pourrait s’inspirer de la modernité ou faire recours à un peu d’antiquités.

Vous pouvez créer de petits étangs. Ces petits bassins sauront contraster avec les matériaux et les plantes. Leur effet miroir aura plus d’ampleur à la tombée de la nuit, enveloppant le petit coin dans une fluorescence féérique.

Sélectionner judicieusement les plantes

Avec le concept du jardin minimaliste, tout doit être fait dans le minimum. L’insertion des plantes doit être modérée. Il s’agit certes d’un jardin, mais trop de plantes détruisent le concept et lui arrachent tout ce qui le rend minimaliste. En plus, il cohabite avec d’autres éléments et le bon équilibre est maintenu quand il n’y a pas beaucoup de végétaux.

Vous devrez éviter les plantes trop colorées. ces fleurs ne sont pas pour autant interdites. Elles doivent être assez pour ne pas charger le décor avec leurs multiples couleurs prononcées.

Rappelez-vous que votre jardin est supposé être minimaliste. Les végétaux aux tiges ou toupets réguliers, aux fleurs de forme graphique et aux buis taillés, résument le genre de verdure adaptée.

Dans le lot, les variétés possibles sont les suivants :

  • Old gold (juniperus) ;
  • Lemon beauty (lonicera pileata) ;
  • Calamagrostis ;
  • Lavandes ;
  • Ophiopogons nigrescens.

Meubler l’espace avec style et simplicité

Vous pouvez faire quelque chose de stylé sans rien sophistiqué. Il suffit de vous laisser orienter par votre inspiration. Quoi qu’il en soit, l’ameublement doit lui aussi être conçu selon des formes géométriques.

Même si la créativité est accueillie, l’exagération tue toute la magie qui devrait régner dans l’espace. L’harmonisation de l’ameublement doit davantage vous préoccuper que la complexité de sa forme.

Concentrez vos efforts sur le fait de choisir un thème et les principales couleurs qui le constituent. Deux couleurs suffisent amplement pour la réalisation d’un sublime jardin dans le style minimaliste.

Elles doivent être nettes pour contraster le mieux possible. L’ameublement participe aussi à former le jeu de couleur réussi qui se combine à l’éclairage et aux plantes.

 

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *