arbres fruitiers sur terrasse

Comment cultiver des arbres fruitiers sur votre terrasse

En règle générale, les plantes fruitières qui s’adaptent bien aux terrasses sont assez simples à gérer. Bien que chaque variété doive être traitée en fonction de ses caractéristiques particulières, certaines règles de base s’appliquent à toutes. Lors de la plantation, choisissez un pot solide de taille adéquate, percé de trous pour l’écoulement de l’eau, puis recouvrez le fond d’une couche d’argile expansée. La terre avec laquelle vous remplissez le pot doit être bien drainée pour éviter que l’eau ne s’accumule et ne stagne, mais elle doit en même temps retenir l’humidité : nous conseillons un mélange de terreau, de tourbe et, si possible, de compost mûr.

Au fur et à mesure que la plante grandit et que vous remarquez que les racines se sont épaissies en surface, remplacez le contenant par un plus grand. Ne rempotez que lorsque la plante est en période de dormance et que les températures sont douces, par exemple à la fin de l’automne ou avant l’arrivée du printemps. Lors du rempotage, profitez-en pour changer le terreau.

Un apport d’engrais au moins deux fois par an, au printemps et à l’automne, permet d’alimenter le sol en éléments nutritifs. Vous pouvez utiliser du compost ou de l’engrais pour arbres fruitiers.

Adaptez les arrosages à la saison : plus fréquents en été et seulement en cas de besoin (si le sol est sec) pendant les périodes plus froides.

Une taille minimale est nécessaire pour maintenir le feuillage en ordre, éliminer les branches superflues et permettre à la lumière et à l’air de pénétrer dans la canopée. Mais dans tous les cas, les plantes naines n’ont qu’une croissance lente et limitée.

Surveillez l’état de santé de votre mini-verger afin de pouvoir réagir rapidement en cas de problème. Vous pouvez utiliser des fongicides à base de cuivre et des pesticides à base de substances naturelles ou de principes actifs végétaux, comme le macérat d’ortie, qui est efficace contre de nombreux parasites communs

Maintenant que la saison froide est arrivée, vous devez protéger les plantes fruitières en pot du froid en les déplaçant à l’intérieur, en appliquant du paillis ou en couvrant les auvents : ce ne sont là que quelques-uns des travaux typiques à effectuer dans le jardin d’hiver. Le paillage sert également à maintenir l’humidité du terreau, été comme hiver : il suffit pour cela d’un peu de compost bricolé à l’aide d’un composteur de balcon. Vous trouverez ici de plus amples informations sur le paillage et la fabrication de votre propre compost.

Pour cultiver des arbres fruitiers sur votre terrasse, vous n’avez besoin que d’un minimum d’outils et des outils manuels suffisent. Si vous souhaitez essayer de planter des arbres fruitiers standard sur un terrain ou dans un coin de votre jardin, il est conseillé de disposer d’outils électriques appropriés. Du motoculteur pour le travail du sol au transporteur pour le transport de charges, de la débroussailleuse au tracteur de jardin et à la débroussailleuse à roues pour le débroussaillage, de la tronçonneuse pour l’élagage au brumisateur pour l’application de pesticides.

Vêtements de protection: si desgants et des lunettes de protection peuvent suffire pour un jardin de balcon, dans un verger de grande taille, il faut des vêtements qui vous protègent contre les outils puissants aux pièces mobiles tranchantes.

En ce qui concerne les vergers, vous trouverez ici nos suggestions pour la culture d’un verger et le choix du tracteur de jardin pour le fauchage des interrangs.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *