plant lavande avant hiver

Comment prendre soin de ses lavandes avec succès pendant l’hiver

Les lavandes sont des plantes qui demandent relativement peu d’entretien, mais il y a quelques bonnes pratiques d’entretien hivernal que vous devez connaître pour vous assurer que votre lavande survivra à l’hiver :

  • Les lavandes ont besoin de racines sèches. Si votre sol ne se draine pas rapidement, vous devrez l’amender avec du sable ou des gravillons, car les sols froids d’hiver retiendront l’humidité plus longtemps.
  • Réduisez la fréquence d’arrosage des lavandes en hiver. Les lavandes d’extérieur établies n’ont pas besoin d’être arrosées pendant l’hiver. Les lavandes d’intérieur ont besoin d’être arrosées une fois toutes les 4 à 6 semaines.
  • Les lavandes sont résistantes au froid et peuvent être laissées à l’extérieur pendant l’hiver. La plus courante, Lavande officinale supporte jusqu’à -15 °C voire -20°C.
  • Préparez votre lavande pour l’hiver en la taillant en forme de monticule pour qu’elle résiste aux intempéries hivernales et en éliminant les feuilles.

Lisez la suite pour savoir exactement comment mettre en œuvre ces étapes pour vous assurer que vous vous êtes bien occupé de votre lavande pendant l’hiver afin qu’elle puisse offrir une belle floraison et des arômes puissants lorsque les belles saisons reviendront.

Préparer les lavandes pour l’hiver

Pour préparer vos lavandes à l’hiver, les deux choses les plus importantes à faire sont les suivantes :

  1. Enlever les feuilles mortes qui se sont accumulées autour de la lavande (elles n’aiment pas l’humidité)
  2. Tailler la lavande pour qu’elle prenne la forme d’une boule dense et robuste qui résistera mieux aux effets du climat hivernal.

Les feuilles mortes peuvent constituer un paillis utile pour certaines plantes, mais les lavandes préfèrent que le sol soit bien drainé et ne retienne pas l’excès d’humidité. En effet, les lavandes sont originaires de la région méditerranéenne de l’Europe, où elles prospèrent dans des sols sablonneux relativement peu fertiles.

Les feuilles ont une capacité exceptionnelle à retenir l’eau, ce qui crée des conditions défavorables pouvant conduire à la maladie fongique de la pourriture des racines, qui se produit généralement dans les sols humides.

À la fin de l’automne, prenez donc un râteau (ou utilisez un souffleur de feuilles) et enlevez toute la matière organique en décomposition autour de vos lavandes et placez-la sur votre tas de compost.

À cette époque de l’année, vous pouvez déposer du sable ou du gravier qui servira de paillis pour éliminer les mauvaises herbes. Le sable, en particulier, s’infiltrera dans le sol au fil du temps et améliorera le drainage du sol en créant une structure plus poreuse.

Taille des lavandes avant l’hiver

Les lavandes doivent être taillées chaque année afin de ralentir la formation de la végétation ligneuse, d’augmenter la longévité, de maintenir une forme attrayante et de stimuler une plus grande production de fleurs.

La taille principale doit être effectuée au début du printemps afin de déterminer la forme et l’apparence de la lavande. Cependant, vous devez également effectuer une taille légère de vos plants de lavande à la fin de l’été et au début de l’automne pour préparer votre lavande à l’hiver.

L’objectif de la taille de la lavande doit toujours être de former un bel arbuste dense en forme de monticule, ce qui est considéré comme le plus attrayant et permet d’éviter les dégâts causés par l’hiver.

Pour tailler votre lavande en vue de l’hiver, vous devez couper les tiges de fleurs fanées et mettre de l’ordre dans l’apparence, en arrondissant joliment la lavande.

La règle d’or de la taille de la lavande est de ne jamais couper la matière ligneuse, car le bois ne rajeunit pas et constitue la partie la plus faible et la moins résistante de la plante.

À cette époque de l’année, vous ne devriez pas enlever beaucoup de feuillage de la lavande. Le plus important est de donner à la lavande la forme d’un monticule pour qu’elle soit plus robuste.

Une forme de monticule empêchera la neige, la glace ou l’excès d’eau de pénétrer à l’intérieur de la lavande et d’endommager la base ligneuse plus vulnérable du plant de lavande.

Arroser les lavandes en hiver

Les lavandes entrent dans un état de dormance hivernale et n’ont pas besoin de beaucoup d’eau pendant l’hiver. Les lavandes sont également des arbustes qui tolèrent la sécheresse, de sorte que l’arrosage pendant l’hiver demande très peu d’entretien.

Les lavandes établies n’auront pas besoin d’eau supplémentaire pendant l’hiver. Le problème des lavandes réside généralement dans un excès d’eau en hiver, en raison des précipitations hivernales plus importantes dans la plupart des climats.

Les lavandes dans leur première année de croissance peuvent bénéficier d’un arrosage toutes les 4 à 6 semaines en hiver s’il n’y a pas eu de précipitations significatives, mais elles recevront plus que probablement suffisamment d’eau pendant l’hiver sans arrosage grâce à un taux d’évaporation plus faible par temps froid.

Il peut être nécessaire de rentrer certaines cariétés de lavandes plus fragiles en pot pendant l’hiver pour les protéger des gelées. Dans ce cas, la lavande aura besoin d’une quantité modérée d’eau pendant l’hiver pour éviter qu’elle ne se dessèche complètement.

L’arrosage doit être effectué une fois toutes les 4 à 6 semaines, mais si la terre est légèrement humide au toucher (lorsqu’on la teste à la profondeur des doigts), il est préférable de renoncer à l’arrosage pour l’instant.

Prendre soin des lavandes pendant l’hiver

La lavande peut tolérer l’hiver en France et les gelées d’un climat tempéré.

Bien que les espèces de lavande puissent tolérer le froid et le gel, elles sont sensibles aux effets des sols froids et humides qui posent problème en hiver.

Toutes les lavandes sont originaires de la région méditerranéenne du sud de l’Europe et requièrent donc des conditions de sol similaires, telles qu’une faible fertilité et un bon drainage.

Un sol qui se draine rapidement et ne retient pas l’humidité est encore plus important en hiver pour éviter les effets de la pourriture des racines (les racines de la lavande préfèrent être sèches).

Pour assurer un bon drainage, les sols doivent être amendés avec du sable ou du gravier sur une profondeur de 45cm avant de planter les lavandes.

Si vos lavandes sont déjà plantées dans le sol, vous pouvez simplement retirer la plante avec précaution à l’aide d’une fourche et non d’une pelle (pour éviter d’endommager les racines) et mélanger du sable ou du gravier, en visant des proportions d’environ 30 à 50 % de sable pour 50 à 70 % de compost. Plus le sol est naturellement humide, plus il faut utiliser de sable pour l’amender.

L’amendement du sol permet de s’assurer que les racines de la lavande ne sont pas coincées dans un sol froid et humide qui se draine trop lentement.

Prendre soin des lavandes moins résistantes au froid pendant l’hiver

Les espèces de lavande disponibles en jardineries sont généralement résistantes pour nos hivers Français, vous pouvez tout de même trouver d’autres variétés plus fragiles et qui ne sont pas résistantes au froid et doivent vivre dans des climats où les hivers sont doux, sans atteindre le point de gel.

Certains hybrides et variétés de lavandes sont plus tolérants au froid que d’autres, mais la plupart d’entre eux mourront s’ils sont exposés à de fortes gelées.

Par conséquent, si vous vous trouvez dans un climat où il gèle en hiver, ne vous écartez pas trop des variétés communes.

Si vous avez des espèces de lavande moins résistantes au froid plantées dans votre jardin et que vous craignez le froid, vous pouvez les transplanter dans un pot et les rentrer à l’intérieur (devant une fenêtre ensoleillée) ou dans une serre chauffée pendant l’hiver.

Toutes les espèces de lavande poussent très bien dans des pots, qui offrent des conditions de drainage idéales.

Si vous vivez dans un climat aux hivers doux et qu’une gelée inhabituelle est prévue, vous pouvez utiliser une cloche, qui est un excellent isolant pour les plantes. Vous pouvez également improviser et utiliser une couverture ou une vieille couette pour couvrir la plante afin d’éviter les gelées néfastes, ce qui est une stratégie à court terme et peu fréquente.

Comment prendre soin des lavandes d’intérieur en hiver

Il est très facile de prendre soin des lavandes d’intérieur pendant l’hiver. Ces plantes à faible entretien n’ont pas besoin de beaucoup de soins et d’attention si elles sont à l’intérieur, car elles seront protégées du froid.

Évitez de placer les lavandes d’intérieur dans des pièces où l’humidité est potentiellement élevée, comme la salle de bain et la cuisine. Donnez à la lavande un espace généreux pour permettre à l’air de circuler à travers le feuillage.

Vous devrez peut-être arroser votre lavande d’intérieur une ou deux fois au cours de l’hiver pour vous assurer qu’elle ne se dessèche pas, car il est évident qu’elle ne sera pas en mesure d’obtenir de l’eau naturellement, comme les lavandes d’extérieur.

Prendre soin des lavandes en pot pendant l’hiver

Les lavandes en pot sont plus vulnérables au froid et aux gelées, car leur système racinaire est effectivement au-dessus du sol et n’est pas isolé de la même manière que les lavandes plantées.

Par conséquent, si vous vous attendez à de fortes gelées ou à des températures particulièrement froides, c’est une bonne idée de les rentrer à l’intérieur pour quelques nuits jusqu’à ce que la vague de froid soit passée.

Ceci est particulièrement vrai pour les espèces plus fragiles qui ne tolèrent pas les gelées. C’est pourquoi il est conseillé de planter ces variétés de lavande en pot, à moins que vous ne viviez dans un climat particulièrement chaud avec des hivers doux.

Les mêmes soins s’appliquent aux lavandes en pot qu’aux autres, comme un bon drainage du sol amendé avec du sable, un arrosage très peu fréquent à l’intérieur et pas du tout à l’extérieur pendant la période de dormance hivernale, et un emplacement plus ensoleillé dans la maison ou le jardin.

A retenir

  • Préparez les lavandes pour l’hiver en les taillant à la fin de l’été ou au début de l’automne, en forme de monticule dense pour augmenter la résistance aux conditions climatiques hostiles de l’hiver et pour dévier la neige.
  • Enlevez les feuilles mortes et les matières organiques en décomposition autour des lavandes, car elles favorisent le pourrissement des racines.
  • Les lavandes d’extérieur établies n’ont pas besoin d’être arrosées pendant l’hiver car elles sont tolérantes à la sécheresse. Un excès d’eau nuirait à la plante et pourrait entraîner le pourrissement des racines. Les lavandes d’intérieur peuvent nécessiter un arrosage peu fréquent en hiver, pas plus d’une fois toutes les 4 à 6 semaines.
  • Veillez à ce que le sol se draine rapidement. Les sols humides et froids de l’hiver peuvent provoquer la pourriture des racines et tuer les lavandes. Amender le sol avec beaucoup de sable ou de gravier pour améliorer la structure du sol et augmenter le taux d’infiltration afin que les racines des lavandes restent relativement sèches.
  • Les lavandes plus fragiles ne sont pas résistantes au froid et mourront très probablement en cas de gel. Si vous vivez dans un climat froid, vous devez transplanter ces lavandes dans des pots, les rentrer à l’intérieur et les placer dans une fenêtre ensoleillée avant de les replacer dans le jardin au printemps suivant. Si vous vivez dans un climat doux, vous pouvez les garder à l’extérieur toute l’année et utiliser une cloche pour les protéger des coups de froid occasionnels.
  • Les lavandes d’intérieur nécessitent un arrosage occasionnel pendant l’hiver. Un arrosage toutes les 4 à 6 semaines suffit, car les lavandes entrent dans un état de dormance pendant l’hiver et résistent à la sécheresse.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *