arbre taillé en nuage

Taille en nuage des arbres et arbustes

La taille en nuage des arbres et des conifères leur donne l’apparence de nuages flottants. Cette pratique est issue des jardins japonais. Cette méthode est facile & le résultat est incroyable !

La taille en nuage est une méthode japonaise qui consiste à donner aux arbres et aux arbustes des formes ressemblant à des nuages. Elle est connue sous le nom de « Niwaki », dont la traduction est « arbre de jardin ». Ce style est censé représenter l’essence distillée de l’arbre. Ce type de taille ne doit pas être utilisé uniquement dans les jardins de style japonais ; il peut être utilisé dans des jardins de styles très différents.

Arbres et arbustes adaptés à la taille en nuage

Cette méthode peut être utilisée sur un certain nombre d’arbres et d’arbustes à feuilles caduques ou persistantes. Cependant, les arbres à feuillage persistant produisent un spécimen plus frappant et offrent un intérêt tout au long de l’année. Voici quelques exemples de plantes taillées en nuage :

  • Le buis (Buxus sempervirens)
  • L’If (Taxus baccata)
  • Le Pin (Pinus)
  • Troène japonais (Ligustrum japonicum)

D’autres spécimens intéressants sont : Phillyrea latifolia, Luma apiculata, le Houx japonais (Ilex crenata), Camellia japonica et Osmanthus × burkwookii. Certains professionnels taillent même leurs oliviers ainsi.

  • Choisissez des plantes dont la formation des branches est intéressante – elles constitueront la base d’un dessin
  • Les haies peuvent également être taillées en forme de gros nuages, ce qui change agréablement des bordures droites.
  • Les arbres et les arbustes peuvent être achetés déjà formés en nuage dans des pépinières spécialisées – cela permet d’économiser du temps et des efforts, mais peut être coûteux.

La taille en nuage est-elle réservée aux bonsaïs ?

Pas du tout. Bien au contraire. En effet, la taille en nuage s’adresse principalement aux arbres et arbustes cultivés soit en pot, soit directement en pleine terre. Bien sûr, il est également possible de tailler un bonsaï en nuage – n’étouffons pas la créativité – mais cette pratique n’est pas issue de l’entretien des bonsaïs.

Patience, assiduité et persévérance sont les clés de la réussite de la taille en nuage d’un arbre ou d’un arbuste.

Idéalement, vous commencerez par un jeune spécimen. Pour les esprits plus créatifs, vous pouvez essayer de creuser une tranchée le long d’un côté du pied de l’arbre afin d’incliner quelque peu le tronc. 2 ans plus tard, vous pouvez le déraciner légèrement pour l’incliner à nouveau dans une autre direction : vous créerez ainsi un palier original et visuellement attrayant.

Quand tailler ses arbres pour un effet nuage?

Tailler chaque année avec un sécateur ou une cisaille au début ou à la fin de l’été pour maintenir les spécimens en forme. Les espèces à croissance plus rapide peuvent avoir besoin d’être taillées deux fois par an. Les drageons et les branches indésirables peuvent également être enlevés. Si vous avez choisi un arbuste à fleurs, sachez que vous devrez le tailler après la floraison, sous peine de couper les fleurs.

Comment démarrer votre propre niwaki

Vous pouvez commencer avec un plant de n’importe quelle taille. Cependant, il y a quelques éléments à prendre en compte ;

  • Le coût : les petites plantes coûtent généralement moins cher et permettent une plus grande liberté artistique. Les plantes plus grandes sont plus chères, mais elles permettent d’économiser de nombreuses années d’attente avant que la plante n’atteigne la taille souhaitée.
  • La vitesse de croissance : les espèces à croissance lente mettront plus de temps à atteindre leur taille adulte ; il peut donc être intéressant d’acheter un spécimen plus grand ou de choisir une autre variété si le temps est un problème.

Il est toujours possible d’acheter un spécimen prêt à être façonné, mais si vous voulez essayer de le faire vous-même, voici comment procéder ;

  1. Choisissez une plante dont la formation des branches est intéressante. Il n’est pas nécessaire qu’elles soient symétriques et de taille égale – certains des exemples les plus frappants de taille en nuage sont très déséquilibrés.
  2. Déterminez les branches que vous souhaitez conserver et l’aspect final de la plante. En effet, une fois que les branches ont été enlevées, elles peuvent mettre très longtemps à repousser !
  3. À l’aide d’un sécateur ou d’une scie à élaguer, enlevez les branches et les brindilles indésirables du centre de la plante de manière à ce que les branches principales soient dénudées. L’idéal est de procéder à ces coupes lorsque la plante est jeune, car les coupes disparaîtront avec l’âge et laisseront une belle écorce.
  4. Si vous souhaitez que votre plante continue à pousser en hauteur et en largeur, ne taillez pas les pointes de croissance à l’extrémité des branches. Celles-ci doivent rester intactes jusqu’à ce que vous obteniez la longueur et la hauteur souhaitées. Les pousses latérales autour de l’extrémité de la branche peuvent maintenant être taillées en forme de nuage.
  5. Une fois que vous avez obtenu la longueur et la hauteur souhaitées, coupez les pointes, ce qui encouragera la ramification et la forme de nuage commencera à s’étoffer.
  6. Les branches peuvent être manipulées à l’aide de piquets ou de poids pour obtenir la forme souhaitée.

Cette méthode peut également être appliquée aux arbres et arbustes existants dans le jardin.

Comment entretenir les arbres, arbustes déjà taillés en nuage

Il est important de tailler les spécimens chaque année à l’aide d’un sécateur ou d’une cisaille au début ou à la fin de l’été afin de les maintenir en forme. Il faut parfois un certain temps pour retrouver les formes perdues. Les plantes à grandes feuilles sont plus belles si elles ont été taillées au sécateur, car les cisailles peuvent laisser des feuilles coupées ou abîmées, ce qui est plus visible sur les grandes feuilles.

Le troène du Japon (Ligustrum japonicum) est l’un des spécimens de taille en nuage les plus faciles à obtenir. En effet, il pousse rapidement, ce qui réduit le coût global. Cependant, sa vitesse de croissance implique qu’il doit être taillé plusieurs fois par an.

Problèmes

La taille en nuage ne pose généralement pas de problème. La seule chose à faire en grande quantité est de la patience et des ciseaux ou sécateurs bien aiguisés.

Quelle est la différence avec un bonsaï ?

Les plantes taillées en nuage peuvent ressembler beaucoup à des bonsaïs. La seule différence entre les niwaki et les bonsaïs est que les bonsaïs sont cultivés dans des conteneurs et que les niwaki sont cultivés en pleine terre. La taille de la plante n’a rien à voir avec l’appellation, elle dépend uniquement de la manière dont elle est cultivée. Les deux sujets sont des formes d’art très prisées et les jardiniers japonais mettent des années à se qualifier dans ce domaine spécialisé.

Pour une étude plus approfondie de ce sujet, consultez le livre Niwaki: Taille et conduite des arbres et arbustes à la japonaise de Jake Hobson. Il contient une étude complète du sujet et illustre de nombreux exemples magnifiques.

Liens affiliés / Images de l'API Amazon Partenaires

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *