Faut il enterrer complètement les bulbes de oignons ?

C’est un plaisir qu’on de nombreuses personnes un peu partout dans le monde ! Qu’il s’agisse de travailler la terre, de s’aménager un petit coin au bout de jardin, et de le transformer en potager… Cultiver ses propres fruits et légumes et toujours une bonne idée afin d’améliorer son hygiène de vie, mais aussi de faire quelques économies. Et cette année, ce sont les oignons qui sont à l’honneur au pied de votre potager. Mais faut-il enterrer les bulbes de ces derniers ? Pas de panique, on voit tout ça ensemble aujourd’hui !

Faut il enterrer les oignons ?

S’il est l’un des plus vieux condiments cultivé et récolté en France, la culture de l’oignon est aussi très facile. De la même famille que le poireau et l’échalote, ce dernier ne nécessite que très peu d’entretien pour obtenir des grosses têtes riches en vitamines et sels minéraux, peu importe sa couleur. Cependant, s’il existe autant de façon de le consommer, il y a tout autant de façon de le planter. Soit en semis, soit en plantant les bulbes et c’est ce qui nous intéresse aujourd’hui.

Pour ce faire, vous devrez patienter jusqu’aux mois de février, mars ou avril, moments favorables afin de pouvoir les récolter. Bulbes ou bulbilles, peu importe, puisqu’il faudra les mettre sous terre, à environ 3 cm de profondeur. Pour obtenir de jolis plants, vous devrez les espacer d’une quinzaine de centimètres également. Car oui, pour être en mesure d’obtenir des plans corrects sur le long terme, vous devrez les enterrer, mais surtout, les protéger de l’humidité, qui n’est pas bonne pour eux… Et avant de voir comment entretenir ces derniers avant de pouvoir les récolter, on les enterre toujours avec la pointe vers le haut, de façon à ce que cette dernière n’effleure que le niveau du sol.

faut il enterrer les oignons

Déterminer le moment idéal pour planter les bulbes d’oignons !

Planter des bulbes d’oignon peut être un excellent moyen d’ajouter de la saveur aux recettes ! Cependant, le choix du moment est essentiel pour enterrer les bulbes d’oignons afin d’assurer leur croissance. Le moment idéal pour planter des oignons est à la fin de l’automne ou au début de l’hiver, lorsque le sol s’est suffisamment refroidi et qu’il est facile de travailler la terre. Il faut également s’assurer de les planter avant que le sol ne gèle, car les températures froides stopperont leur croissance. Si vous les plantez correctement et que vous leur apportez les soins nécessaires, ces bulbes spéciaux commenceront à produire des oignons à récolter généralement à partir du milieu de l’été.

Assurez-vous que les conditions du sol sont favorables à la plantation des bulbes d’oignons !

Lorsque vous décidez de l’endroit où planter vos bulbes d’oignons, il est important de vous assurer que les conditions du sol sont bonnes. Les bulbes d’oignon préfèrent un endroit ensoleillé avec un sol riche et bien drainé. Le sol doit être suffisamment meuble pour permettre une croissance facile des bulbes.

En augmentant la quantité de matière organique dans le sol, vous améliorerez le drainage et l’aération tout en augmentant les niveaux de nutriments. Cela favorisera une forte croissance des racines, ce qui donnera des plantes plus saines et une meilleure récolte.

Des conseils pour bien entretenir sa future récolte

Pour être en mesure de pouvoir les récolter correctement, il faudra aussi là encore un peu de patience. Mais bonne nouvelle, si vous n’avez pas forcément la main verte, les bulbes d’oignons ne demandent pas beaucoup d’entretien. Leur principal ennemi reste les mauvaises herbes, mais elles peuvent être supprimées à la main, à condition de bien retirer les racines. Après quoi, vous n’aurez qu’à attendre la bonne maturation de vos plants, et à les récolter au moment de l’été.

L’oignon n’a pas besoin d’une quantité d’eau impressionnante pour fournir des fruits parfaits. L’arrosage n’est pas obligatoire, même si les cours de sciences nous ont appris que toute plante a besoin de cet élément pour bien se développer. Laissez donc les pluies fines faire le travail à votre place !

Enfin, au moment d’aller au jardin pour récolter ces derniers, retirez-les, et laissez-les sécher quelques jours au soleil. En ce qui concerne le stockage, pensez à bien les maintenir dans une pièce ventilée, jusqu’à 7 degrés, pendant 5 à 6 semaines maximum. Il ne vous reste plus qu’à laisser votre créativité derrière les fourneaux faire le reste, qu’il s’agisse d’un accompagnement, d’une sauce ou d’une compotée, vos convives et votre famille sauront faire honneur au travail que vous aurez réalisé ces derniers mois !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *